Le plan de financement prévisionnel

Lors de la création d’une entreprise, pour passer de l’idée à la réalisation, il existe un bon nombre d’étapes à respecter pour que votre lancement d’activité soit réussi. Parmi celles-ci, on retrouve l’établissement du business plan. Il s’agit d’un document qui permet de détailler votre activité, mais surtout de dresser un plan prévisionnel financier.

Un ensemble de tableaux financiers cruciaux permettent d’avoir une meilleure visibilité du futur financier de votre entreprise, comme le cas du plan de financement prévisionnel.

Qu’est-ce que le plan de financement prévisionnel ?

Le plan de financement prévisionnel est un tableau financier qui permet de vérifier si le projet dispose d’un équilibre financier. En d’autres termes, il permet de démontrer que les besoins de votre projet seront comblés par vos ressources disponibles. Il représente un point important lorsqu’il s’agit de demande de crédit auprès de votre banque.

Comment établir un plan de financement prévisionnel ?

Pour bien dresser son plan de financement prévisionnel, il faut prévoir deux points importants, les besoins et les ressources d’une entreprise.

Comment désigner les besoins d’une entreprise ?

Pour une identification correcte des besoins de financement d’une entreprise, il faut prendre en considération les immobilisations, les remboursements et le besoin en fonds de roulement.

Les immobilisations

On appelle immobilisation le bien durable qu’acquiert une entreprise pour une durée de plus de douze mois. Elle peut être incorporelle comme les frais de publicité, les frais de création d’entreprise ou le droit du bail. Elle peut aussi être corporelle comme le mobilier du bureau, le terrain, les véhicules et toute construction. Elle se manifeste aussi sous forme financière comme les dépôts de garantie.

La variation du Besoin en Fonds de Roulement

Le Besoin en Fonds de Roulement est un indicateur financier qui détermine le besoin financier d’une entreprise après avoir établi ses encaissements et ses décaissements.

La formule qui permet de le calculer est comme suit :

BFR = Stocks + encours créances clients – encours dettes fournisseurs

Ainsi, le délai de rotation des stocks, celui des paiements des clients et le règlement des fournisseurs sont des paramètres essentiels dont dépend le BFR. Notons également que c’est sa variation entre deux périodes données qui prise en compte dans le plan de financement.

Les remboursements d’emprunts

Tous les remboursements d’emprunts, de comptes courants et autres doivent figurer dans les besoins de financement d’une entreprise.

Les dividendes

A la fin de chaque exercice prévisionnel, vous pouvez prétendre à un bénéfice comptable. Celui-ci peut être distribué aux associés sous forme de dividendes. Cette distribution doit figurer parmi les besoins en financement.

Comment désigner les ressources d’une entreprise ?

Si vous avez pu identifier l’ensemble des besoins financiers de votre entreprise, il faudra aussi prévoir les ressources pour les combler. Ainsi, le déblocage de l’emprunt, les apports en comptes courants, en capital et capacité d’autofinancement doivent être identifiés aussi.

Les apports des associés

Les associés d’une entreprise peuvent apporter des ressources financières par plusieurs méthodes. La première consiste à ajouter une somme d’argent sur le capital. Par contre, il faut savoir que cette somme n’est pas récupérable par la suite et sera bloquée sur le compte de l’entreprise.

La deuxième façon consiste à apporter une somme d’argent en compte courant, ce qui veut dire qu’elle sera remboursable à tout moment ou après une durée de blocage.

Les emprunts

Lorsque vous contractez des prêts auprès d’établissements de crédit, il faut compter le montant nominal de l’emprunt débloqué dans le plan de financement prévisionnel.

La capacité d’autofinancement

Lorsqu’une entreprise arrive à générer un flux positif lors de son activité, on dit qu’elle dispose d’une capacité d’autofinancement. Elle peut être calculée ainsi :

CAF = résultat de l’exercice + dotations aux amortissements prévisionnelles

Comment calculer la variation de la trésorerie ?

Après avoir déterminé les besoins financiers d’une entreprise, ainsi que les ressources dont elle dispose, il suffit de calculer la variation de trésorerie pour avoir une idée sur l’équilibre d’un plan de financement prévisionnel sur une période donnée.

La variation de trésorerie est la différence entre ressources et besoins.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *