La protection des ouvriers

Un employeur est soumis à une obligation de résultat. Cela ne veut pas pour autant dire qu’il doit privilégier ses intérêts au détriment de la sécurité de ses employés. Un employé est protégé par la loi dès lors que l’employeur manque à ses responsabilités.

D’ailleurs, d’après l’article L.4121-1 du Code du travail, l’employeur est tenu par la loi de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés. Nous allons découvrir comment bien protéger ses salariés.

Mesures de sécurité préventives

Un employeur doit assurer un minimum de sécurité à ses employés. Pour ce faire, il doit mettre en place des mesures de sécurité préventives qui servent à attirer l’attention des travailleurs sur les risques encourus et les moyens de s’en prévenir. Bien sûr, il convient de rappeler que ce n’est pas à l’employé de se procurer par ses moyens les outils servant à se protéger.

Ces mesures de sécurité préventives concernent les équipements. L’employeur doit fournir à ses employés les moyens de se protéger dans leurs taches de tous les jours. Dans les chantiers, le port du casque, de lunettes protectrices ou de gant entre autres est extrêmement important. De même, les outils utilisés pour leur travail doivent être aux normes afin de minimiser toute possibilité de blessure.

Bien sûr, le risque zéro n’existe pas, mais tout doit être mis en œuvre pour qu’un accident n’arrive pas par négligence sous peine de risquer des poursuites. Il y a aussi la nécessité d’avoir des panneaux de signalisation indiquant un danger quelconque ou l’utilisation d’un produit chimique nécessitant le port d’un masque de sécurité ou une manipulation précise.

Les outils sur lesquels travaillent les employés doivent être maintenus régulièrement afin d’éviter tout dysfonctionnement pouvant mettre en danger la vie ou la santé des travailleurs.

Une politique de formation et d’évaluation

Les obligations de l’employeur ne se limitent pas seulement aux mesures préventives, il doit aussi mettre en place une politique de formation et d’information sur la santé et la sécurité en direction de ses employés. Ces formations sont d’une importance capitale puisqu’elles permettent de connaitre les bons gestes et les bonnes habitudes afin d’éviter les éventuelles blessures.

L’employeur est aussi tenu de mettre en place un local bien aménagé et propre et de faire respecter les consignes de sécurité comme l’interdiction de fumer en lieux fermés, l’accès et l’utilisation de la trousse de premier secours, la prévention de lutte contre l’incendie et des risques liés aux installations électriques. Ce local doit disposer de bonnes conditions d’hygiène et d’insalubrité tout comme de lieux de restaurations.

Enfin, l’employeur n’est pas seulement tenu d’évaluer et de respecter la sécurité physique de son salarié, mais aussi la sécurité psychologique.

Il doit veiller à ce que ces employés soient préservés de tout type de harcèlements, il doit aussi faire attention aux inégalités hommes femmes. La disposition du document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) où sont consignés les inventaires des risques identifiés et les solutions prodiguées afin de les éviter est d’une grande aide, aussi bien pour l’employeur que pour les employés. Ce document est obligatoire pour toute entreprise. Il doit être mis à jour chaque année et peut être consulté par les employés.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *